J’ai vu le jour de Noël

Faire la marmotte toute une semaine pour attaquer le week-end, le travail d’un Père Noël annuel : gros consommateur de papier doré, petites pièces aux scouts emballeurs (mais quel est donc le styliste des tenues effrayantes portées par ces jeunes ados aux doigts agiles ?), multiples rétrospectives de « ce que l’on a aimé cette année et que vos proches aimeraient », attentes en caisse en calculant le nombre de courbettes que l’on fera devant les voyants rouges clignotants brandis par votre banquier en début d’année.


Bref, je ne suis pas sorti cette semaine et rentre ainsi dans le bataillon de nuitards qui attristent nos patrons de clubs : « De toute façon, la fin de l’année est une mauvaise période pour la Nuit : les gens n’ont plus de fric à claquer. » Bien dit monsieur. J’en profite pour faire ma liste de cadeaux marquants : le très cosy et brillant album d’Herbert Around the House, la vidéo du déjanté Amours, Gloire et Débats d’idées compilant les meilleurs extraits diffusés au Vrai Journal dominical de Canal Plus, l’éternel et salvateur Petit Prince de Saint-Exupéry, le circonstanciel N’oublie pas de te couvrir d’Howard Buten, le tellement sensible album rétro d’Antonio Carlos Jobim ou encore le déjà inusable K & D Sessions des Kruder and Dorfmeister. dimanche, je croise deux clubs-babes bien décidés à ne fréquenter ni la soirée Satanics du Fish, ni le Factory du Stardust : « Il y a trop de soirées le dimanche. Du coup, lorsque tu te rends à une soirée, il y a personne. À force de jouer la concurrence, les clubs vont finir par tout arrêter le dimanche. C’est naze. » Analyse plutôt bien sentie.

Xmas Town. Mercredi, Next Groove à La Cour avec Luigi, Strat et Patrice Moore. Jeudi, les croisés de l’anti-bûches devront organiser une soirée chez eux ou alors essayer de trouver un lieu ouvert et amusant. Bon courage. Vendredi, les gays et G-friends digèrent au Village-Club et son Open Bar (5, rue Violi – Lyon 1er) : 100 francs et ça peut être drôle. La Marquise fait déraper sur la neige le bolide de Starsky avec Fraggle et Spider. Les mêmes seront le lendemain, samedi, au Bateau Blanc (21, quai Augagneur – Lyon 3e) avec le Natty Bass au complet ainsi que Nesé, Poupa Coyote et Bambou. Le Monde à l’Envers continue ses Spécial Trans-psyché avec Rebirth et ses Gill, Tajmahal et Raz Francis en guest.Dimanche, Superstar Xmas à La Cour avec D-troy et Peel.

0 comments on “J’ai vu le jour de NoëlAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*