Tu y comprends quelque chose à l’amour ?

Par crainte d’un trop plein de pintades en tee-shirts moulants, de gays sentant le sexe en manque, de fins noctambules dépressifs et d’adorables whisky’s junkés, je traînais des pieds depuis plusieurs mois pour tenter les afters de La Divine Comédie.


Dimanche, 5h, on me pousse dans le festin de la nuit du jour et l’incroyablement jouissif apparut : de jeunes étudiants en surdose de gin-fizz ayant clos les Marquise, Grand Jardin, Fish et autres gays clubs en pimpantes déesses à peine abîmées par la nuit, le club ressemble à une fournaise hétéros-homos cliqua des plus excitantes, rarement rencontrée depuis les heures de gloire post-nocturne des Petite Taverne et Le Cirque. On oublie la hardhouse un peu fade et monotone d’un Dj Peel en progrès pour s’épancher sur les verres de mots soufflés sur canapés : un jeune ado se pose déjà l’irrépondable : « Tu y comprends quelque chose, toi, à l’amour ? » Une serveuse en fin de partie fait la part belle au « je cherche un mec bien membré ou éventuellement une fille compréhensive » pendant qu’un joli garçon se fait dégrafer quelques boutons de chemise par un quadra prévenant. Jean-Albert se lamente : « C’est un peu glauque tout de même ». Non, c’est simplement festif et chaud tel que la nuit devrait toujours être. Sortie fortement recommandable pour décadents définitifs ou débutants.

Re-lite my fire. Architektonic au Fish ce mercredi avec Jack de Marseille, P. Moore et Nals. Vendredi, Hype à La Station avec All’n and guest. Les technophiles s’engouffreront au Kaminstubchen avec Yale et Pyroman pour une Paranorm shpong-shpong. Au même moment, le Mix Project mensuel du Kafé Myzik lâchera Cox 6 and guest surprise. On y court. Le KKo movera sur la hardhouse de Sophie pendant qu’au Ninkasi, Eardrum/ » »bizz à Virginie » fête son anniversaire (lire page 29). Samedi, Mr. Neveux et le Peuple de l’herbe brasseront les styles au Pez Ner. Une Tellurik (100 % bombarde) avec Kraft, Anne, Alpax and more au 3672*130299 6969. Dimanche, Jacques Haffner se pacte avec Jean-Yves Trapenat pour une Valentine’s Chic Party au Fish.

Le feu en eux. Vendredi, le Fish joue les Police Académie pour une Fresh Disco Fish. On lui préférera le réel disco « à fond dans la maison » de la compilation Studio 54 (Tommy Boy/Pias). Dimanche, Gea Tea Dance au Tunnel Spécial Saint Valentin : « J’aime beaucoup ton Dockers mon gars. Tu as quoi dessous ? ». On pourra entendre la même chose en plus pouffiasse.

0 comments on “Tu y comprends quelque chose à l’amour ?Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*