Tu fais quoi à mon mec, là ?

« C’est bizarre. Ici, tous les gens sont beaux. Tu ne penses pas que finalement, ce ne soit pas que du toc ? » ; « Je m’en fous. Je préfère voir d’hypothétiques idiots souriants et beaux plutôt que des moches intelligents et tirant la gueule », réponds-je à un Franck en plein questionnement dans sa boule de bière.

Effectivement, vendredi, La Marquise est blindée d’une clientèle à faire pâlir leur voisin de quai. Les mecs sont bandants et les filles à vous convertir. La Trip do Brasil de dj Armand devient vite monotone mais on s’en balance : la péniche est souriante et fraîche. Le lendemain, le Pez Ner invite le fanzine Kritikator. On s’exerce à un karaoké sino-rock-poppy au relent anglo-saxon stupide : My name is Woman, Love is loveFabien, verre greffé à la main, n’arrive toujours pas à faire la moindre photo pendant que François s’avise à médire sur une connaissance commune : « Ce garçon-là, je l’imagine bien asexué. » Le mixeur aux platines nous promène maladroitement dans un fumeux délire eighties house, disco et hip hop qui déchaîne le centre underground villeurbannais. Nous clôturons la nuit à l’inévitable after de La Divine Comédie où de jeunes hétéros s’encanaillent dans une backroom faunique et mixte. « Tu fais quoi à mon mec, là ? » grommelle une jeune brune à Guillaume Tanhia. Nous partons à 8h non sans avoir fustigé l’incompétence persistante des attachés de tringles à l’entrée : « Patron ! Virez-les ! »

My only Ones. Jeudi, Tagadaland au Monde à L’Envers avec les fraises de Omar, Hemp, Liquid et Bastouille. Vendredi, Volume débarque pour sa cinquième au Ninkasi avec Stani, Spider et Danny Mc. Dans un autre genre, SeXcrime au Fish avec le Queen crew parisien au complet et dj Luck. Le Kamin-Stübchen réchauffe nos grippes avec New Eden Party 2 et Dub Ink and Sound System. C’est du ragga-dub-reggae bienvenu. Samedi, le House of Music pousse le thermomètre avec la house Latino, salsa et l’afro-rythmes des djs Jacques et June. La Marquise joue Les Nuits Rouges de Harlem. On en profite pour danser sur la Blackexploitation’s vibe et souhaiter un bon anniversaire à Sylvie H. Dimanche, le Kafé Mysik projette le cinéma expérimental de Stan Brakhage sonorisé par dj Tibo. Bon plan.

Les doigts dans la glace. Galactika revient samedi au double mixte du campus de la Doua. Line up prometteur où l’on surveillera Kriss en techno et Borgo, Dan Ghenacia et le sous-médiatisé Jeff Sharel. L’amuse pieds débutera dès 18h au Monde à L’envers (lire également page 28).

0 comments on “Tu fais quoi à mon mec, là ?Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*