Le pari ovulaire

Samedi, le House Of Music (rue de Thou – Lyon 01) s’essouffle sur les percussions et danses du collectif Ondei. Marion semble épanouie à la vue de tous ses amis étudiants à l’attitude de jeunes premiers rebelles. Un jongleur vient planter ses boules rouges fluos sous mon verre d’O et nous quittons le lieu surchauffé avec l’envie d’un peu plus de convivialités.


Direction le Kafé Mysik au repos ce soir. Installé à une table, un groupe de beurs disserte sur le rapport frappé La Violence Urbaine de Florence. « Tout le problème, moi je dis que c’est une question d’architecture, d’urbanisme » résume justement un doux Algérien. Quoique : « On fait quoi après ? » questionne-t-il. « On est un peu bloqué. Soit on va au Monde à L’envers, soit à L’Oxxo » répond son pote. La violence urbaine semblait être aussi là : « raciste poli » de beaucoup de pubs et clubs intra-muros à la déco réchauffante et fermant la porte à ces « sauvageons ». Je file au Village-Club en attente d’un débarquement gay en provenance du concurrent United Café, dangereusement « je fais de la merde mais j’en ai plein les caisses ». Manquant d’hormones reproductrices, nous nous dirigeons vers le Fish et sa soirée Pacific Records accompagnés du Dj Romanthony « In da mix » (Distance) amoureusement planté dans l’autoradio : Affluence médiocre pour un set torturé, façon briton, d’un Stewart Mc Lellan de haute qualité. Une plante de loft me dévore d’un « tu as bonne mine. Je n’avais jamais vu que tu avais d’aussi grosses lèvres ». Jacqueline, trentenaire, toise un minet et l’invite à passer la nuit du 27 dans la maison familiale : « Je crois être bonne pour faire un gosse millénaire. J’ai lu dans Elle que pour qu’il naisse le premier janvier 2000, il fallait copuler comme des bêtes samedi prochain. » Rendez-vous pris pour le grand baby bug.

The pleasure Dome. Jeudi, Le Monde à L’envers joue sa soirée U.M.F records avec Agoria et Twins. Vendredi, on part faire un petit tour au nouveau et bouillonnant Funambule (29, rue de l’Arbre sec – Lyon 1er). On en profitera pour aller fêter l’anniversaire de La Ruche (22, rue gentil – Lyon 2e et sa grande tombola. En poussant plus loin, Expérience part à l’assaut du Ninkasi avec Outside the shop et K-reem, Alex Da et Cyb en chauffeurs de piste. Quant au Monde à L’envers, il anime sa Rencontre Trance Psyché en compagnie du briton Mick et des Rebirthers Gill et Tajmahal. Les plus « sages » iront au Cinéma Opéra dès 22h pour le Kritikator TV et la projection de A gun for Jennifer. Ca va saigner. Samedi, Salsation nous médicalise la chaleur des rythmes sudistes à La Marquise pendant que Toy Sun et Cosmic connexion investissent le Pez Ner pour de l’electro et techno jazz cérébrales. Dimanche, spécial Bigoudi à La Station/Divine Comédie (gare des Brotteaux – Lyon 6e).

Down U 4. Bien heureux de la première avec un dj Jeno empoisonneur, Golden Gate Party traverse de nouveau l’atlantique avec Dj Solar (San-Fransisco) et Dan Ghenacia (Paris). C’est vendredi à La Marquise et promis à un délire de beats et beaux corps délirants. Hautement fréquentable.

0 comments on “Le pari ovulaireAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*