Porte ouverte

Enfin. Enfin, un premier signal vient d’être lancé aux patrons de boîte faisant preuve de discriminations raciales à l’entrée de leur établissement. Il était temps. Ce n’est un secret pour personne : les clubs, dans leur grande majorité, claquent la porte au nez des jeunes un peu trop basanés.

Ainsi, la discothèque Le Pym’s de Tours vient de se voir condamner à verser 12 000 F d’amende plus 6 000 F pour le patron, 3 000 F pour le videur et 1 000 F pour chacun des plaignants dont l’initiateur de la procédure, SOS Racisme. Que les clubs craignent la caillera est une chose. Que leurs portiers soient incapables de déceler les bonnes des mauvaises attitudes en est une autre. Le travail d’un portier se résume aujourd’hui à refuser l’entrée à toute personne qui ne correspond pas aux types de clientèle souhaités dans l’enceinte d’un club. Fort bien et logique commerciale et d’ambiance justifiée. Là où il y a dérapage discriminatoire, c’est lorsqu’un lieu véhicule une réputation de grande mixité et que tout Maghrébin se voit remballer d’un « Non, cela ne va pas être possible » pour les plus polis ou d’un « Non ! » autoritaire et condescendant. À quand une action locale comparable à celle de Tours ?

Sensations neurorythmiques. Samedi passé, les disques durs se sont fait graver par centaines à la Jungle Party Metalheadz du Pez Ner : imaginez une tôle chromée brûlante et jetez-y une foule hurlant de bonheur. Vous obtiendrez une des soirées les plus mémorables de la vie d’un clubber lyonnais. Adam F, J-Majik et le toaster MCMC réussissent en 4h de mix à mettre en ébullition un horizon de têtes sautillantes, de bras libérés, de corps en pleurs et yeux brillants. Les trois Britons injectent une jungle hallucinante dans nos corps traversés de free-sons d’excitations. La réussite de la manoeuvre est telle que la montée au cerveau se fait immédiate et restera définitivement inoubliable. Check ! Check ! Check !

Spotlights. Optimal. Mercredi, Noché Latina de Cuba au Chantier avec le groupe Mezclar dès 21h. Jeudi, la Jamaïque prend le relais au House of Music avec Dub Action et Rise up Sound dès 20h. Vendredi, La Marquise accélère la houle drum’n bass avec la Canadienne Maüs et le Natty Bass Sound System pour une nouvelle session de My First Jungle Party. Sur les pentes, le Kafé Myzik joue sa Soirée Mix avec Propel, Niko et Wild. Rencontre trance-psyché au Monde à L’envers avec un live de Jaïa. E-nhancer fait la fête à Miloch, Mekanic’s, R-VOzik et Got’X au 36 72 code 070599. Dimanche, Strange House avec D-troy et Sophie au Loft. Avant, un après-midi au vert de l’Atelier Studio Dékapé nous fera le plus grand bien. Au programme, du reggae, ragga et jungle avec le Marjoul crew (03 85 35 24 77).

A-Pi/A-Ni. Le Bistroy fête son cinquième anniversaire. Pour vous en mettre plein le corps et les yeux, mercredi, du reggae avec Tribal System, jeudi, Punish Yourself (et puis quoi encore ?) mixe techno hardcore, vendredi, les In Extremis ralentissent un peu la cadence, samedi, Cox 6 mélange groove et house et dimanche, une journée kermesse et spectacles de rue clôt la semaine folle du bar. Plus d’infos au 04 78 29 66 50 et… joyeux anniversaire.

0 comments on “Porte ouverteAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*