Couché là

Mercredi, nouvelle résidence apéritive au Guilain (rue des Quatre-Chapeaux) où, en compagnie de Geneviève, Guy nous donne des cours de sexologie orientale : « Tu peux savoir la taille de la queue d’un mec rien qu’en regardant la forme de sa main. Généralement, plus le mec a un pouce long, plus son sexe est fort. » Nous poussons faire une brève halte au Modern Bar (rue Thomassin) où Babby, son tenancier, fait couler le jaune sur un comptoir animé.


Jeudi, L’Escalier (rue de la Platière) organise sa soirée Sheila. Le bar à nains se retrouve ainsi inondé de photos de la star et de tout ce que la ville compte de nuitards authentiques. Tous s’amusent à tremper leur carotte dans la béarnaise, siphonner du blanc et autres kiwiteux Spacer cocktails. Un fan m’explique : « Je ne sors jamais, mais là, j’ai appelé le fan-club de Marseille et son répondeur m’a indiqué cette soirée. » L’homme se trouve vite dépassé par les éclats de rires et fredonnements spontanés des tubes de notre tête à couettes sixties. Agnès débloque après cinq breuvages : « Je vais monter sur le comptoir et faire un strip-tease », allèche-t-elle un François médusé. Geneviève se frotte au toujours jeune et joli colosse Christophe alors que Marie-Hélène me couve de yeux doux. Le débordement de fêtards nous expulse sur le trottoir où je croise le regard bleu lagon d’un Étienne allumeur. Geneviève prédit justement : « Laisse tomber, il a les fesses molles. Et à mon avis, il a l’air plutôt asexué. » Peut-être. Plus loin, Barbara et Baïr hallucinent devant l’état de débauche avancée des présumés fans de cette « has been » : « J’y crois pas. En plus, ils font une tombola. Bon, je vais boire. » Le tirage des billets gagnants venu, tous s’émerveillent devant les lots attribués : un nain ici, une gourde en plastique au fond, une poupée espagnole perdue sur un banc, des boucles d’oreilles de Mamadou…. Rétamés, nous quittons ce rendez-vous gracieux. Une vraie fête en compagnie des plus grands nightclubbers locaux, ceux pour qui la dérision est un élément directeur de la vie, nocturne en particulier.

Spotlights. Citizen flames. Mercredi, le KKo fait sa Salsa hebdo avec Rucangola. Jeudi, P. Moore, Lem et K-reem s’occupent des Couleurs Électroniques du Monde à L’Envers pendant qu’Esteban amuse la Vodka Tagada du Baramix.. Vendredi, après un petit tour au 2P + C (ex-Navire Night), la remontée vers le Monde à L’envers se fera avec Chaotik Ramses. Au même moment, Sugarman 3 fait surchauffer La Marquise en rythmes funky et jazzy-soul. Le Pez Ner propose ce qui devrait être le plan chaud de la semaine : Cuba Son System avec Latin Jazz Experimental, Koutofla et D. Joss, Mingo, Sueno Latino et nos sombreros virvoltants. Au Bateau Blanc, la house se joue en Multiballe avec Keyfonk, Duff, Francesco and more (ré-actline : 04 78 71 78 71). Samedi, Sun Frenchie’s Co au Fish avec Dan Ghenacia et Tom Parris. Le House Of Music devra sortir sa clim’ avec les percussionnistes et danseurs africains de Ongaï. Enfin, dimanche, c’est la Factory mensuelle du Stardust avec Nemo et Esteban.

0 comments on “Couché làAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*