J’ai transformé l’eau en champagne

Après s’être recueilli sagement au Club VIP de la soirée de pré-inauguration du Fridge (ex-B52-Stardust) où un habitué de ces petites convocations pour happy fews se statufie d’un « ils n’ont pas sorti le Bottin mondain.


Pour preuve, il n’y a même pas Haffner », nous partons sur la pointe des pieds nous achever sur la jungle métallique et aérienne de Volta à La Marquise. Mariska réserve son énergie pour son grand anniversaire du lendemain tandis qu’Ingrid, nouvelle déesse du bar, ne lâchera aucune coupe de champagne à l’il. Je tente avec succès l’échange standard eau contre bulle jaune sous le regard amusé d’une nymphe au teint pur et clair. Le lendemain nous ramène au Fridge où l’on croise Alexandre et Richard Borg, ce dernier venant de retapisser le couloir du club d’un blanc virginal et glacé. La nouvelle disco fait le plein de jeunes clubs-babes et de « non, je ne sors plus. À Lyon, c’est trop naze » qui viennent tester la fréquentabilité du lieu. Nous nous énervons vite contre ce triste MC Dave (« Qu’ont-ils à vouloir encore mettre un type qui braille pour te faire danser ? C’est trop ringue », se réchauffe une Mona Lisa contemporaine) et l’on agite sa montre sous le set binaire et hardbag du dj anglais Antoine. À six dans une Micra, nous râlons de déception et mademoiselle J. temporise avec grand sourire : « Écoutez. Je trouve que pour Lyon, ce n’est pas mal. Arrêtez de faire les difficiles. » Tous filent à L’Ambassade après m’avoir lâché au QG de La Marquise. La Compagnie Decouflé fait une descente et Stéphane en vient à constater que Lyon est très people en ce moment : « Hier, Delarue au Fridge et ce soir, ‘et hop’ monsieur Gerflor » (sans compter Noah à L’Ambassade dans la semaine). Toute la terrasse s’embrase de tendresse rarement vue dans le club où Alex galoche amicalement Géraldine et le bel Étienne aimerait faire son cinq-à-six (« une fille par soir, cette semaine. Il ne faut pas terminer sur un échec »). En sous-marin, Mariska scintille sous les flashs des jetables à coup de cucaracha au mètre. Joyeuse fête.

This is the rythm of the nite oh, oui. Mercredi, le Kafé Myzik secoue les enceintes du Listen We Play des Polo, Nokman et Emmanuel Desestré. Jeudi, la mode et ses mannequins défilent à L’Ambassade avec le styliste Pluto qui ferme boutique pour rejoindre New York et à la Cour avec la house de Rocco, Capone et Love. Vendredi, Deep & Rough au Kamin Club avec Larsen, Ulrich et Lem pendant que le Fridge entamera sa vitesse de croisière avec D-troy. Samedi, les technophiles prennent le chemin de la Tribal Vibre avec Greg, Dan, Yellow, Gaston et plus au 3672*1999 933#. Dimanche, le thé se prend avec les Confesses d’Élise à l’Étoile Royale dès 17h (17, rue Royale) et l’excitant du soir au Factory du Fridge avec Manoo et Rocco.

0 comments on “J’ai transformé l’eau en champagneAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*