Amourable

Mercredi, je réfugie mes bronches étouffées chez Claire pour descendre grogs au rhum et soupe en carton. Nous tournons autour de sujets éparpillés : du « vivre seul heureux » à « Évelyne Thomas est-elle géniale dans C’est mon choix ? ». Vendredi, la boîte à Emile déborde de messages électro suite à une petite annonce passée sur un site cul. Je rejoins un inconnu dans son appartement des Terreaux lorsqu’Anne-Lise et Christophe B. me sauvent, via le portable, d’un mauvais plan avec un cadre sup’.


Au VertuBleu, nous nageons dans le blanc éthylique alors qu’un trentenaire attardé essaie de nous séduire avec son pied plâtré. Les têtes embourbées, nous glissons brièvement jusqu’à l’United Café où, entouré de jeunes gays surexcités, Ours Fort échange quelques considérations vestimentaires de RPR encravaté avec le joli minois d’un élu de gauche en tenue relaxante. samedi, dîner avec Roussia, Dj Arnie, Didier Sinclair et les fondateurs de l’association techno Art Fusion à la brasserie République. Repas insupportable tant dans l’assiette que dans les décibels coupant court à toute conversation audible. Au Tunnel, la djette supermodel joliment dressée d’une robe néo-eigthies observe les jeunes teuffeurs sautiller : « Ils ne savent pas danser. Ils ne bougent que leurs pieds. » Dans l’ennui d’une soirée mal sentie, Didier Sinclair nous donne des nouvelles de la capitale où Radio FG perd de l’argent et s’habille d’une nouvelle programmation un peu plus large (« Radio Nova peut perdre 1 million par mois : Bizot fait des chèques. Nous, si on ne veut pas couler, il faut élargir l’audience »), où la guerre des cachets de djs fait rage (« Pour une soirée parisienne, en moyenne, tu touches 4 000 francs. Mais les djs stars internationales, c’est l’hallu’ ! À cause des Anglais et des Suisses, tu dois sortir 20 000 francs pour un Derrick Carter« ). Arnie me fait repérer le beau photographe de Serial Web qui nous amusera, jusqu’à notre départ pour La Marquise, en passant son temps, assis dans un canapé, à s’auto-portraitiser en numérique (beau reportable en perspective). Sur la péniche, L’Ange Brun et Laconque nous racontent leurs cafouillages amoureux respectifs : « Je veux que l’on me mérite. Pas question de m’emballer. Je ne suis pas amoureuse mais amourable », assure la brune déterminée. Nous chassons rapidement un Cédric adorable et attrape-brise-coeur à répétition. Alors que Gabriella nous expose sa rencontre « sensuelle » avec le tombeur (« Il était bourré et m’a dit qu’il me trouvait charmante »), ce dernier part se blottir contre une nouvelle proie et justifie, plus tard, tant de vagabondages par un « mais, elle est charmante. Ne trouvez-vous pas ? ». À 6h30, nous chopons sur le marché un bouquet rouge-blanc, à tarif réduit forcé par un sourire, puis fermons les paupières.

sCuba. Plutôt réussi, le flyer de la soirée sCuba Navy au Fish, prévue ce vendredi : deux beaux marins se galochant à pleines bouches sur un quai. Seulement voilà, au niveau création, on n’est pas allé chercher bien loin : En 1995, la marque de vêtement Diesel commanda cette photo à David LaChapelle pour une campagne publicitaire. Le Fish s’est-il payé les droits du photographe des stars pour un simple flyer ?

Let’s go dancin. Mercredi avec Captain Planet atterrira au Monde à L’envers avec Natty Bass Sound System et Pipon de Cosmik Connection. All is jungle ! En plus roots, Doctor Eggs balancera son ska au Bistroy. Pour les apprentis « pipoul », Le Fish nous fait sa Nuit des Ambassadeurs avec Stéphane Pompougnac aux platines. Jeudi, dj Love s’éjectera en Electron Libre housy au FBI Café (2, rue de la Monnaie). Pendant ce temps, les « bouge-la tête-bouge-bouge » rejoindront Cutee B à L’Ambassade (4, rue Stella, République). Le plan Vital de la semaine, c’est vendredi, à L’Auditorium pour La Nuit du Flamenco avec Miguel Poveda, Aguaduce et plus au 04 78 95 95 95. Samedi, la techno de Transvoice, Yellow, Anton’x and more s’installera au Tunnel lors d’une Fusion 2000. Au château de Sermenaz, Westland 2 revigorera l’esprit rave festive avec Greg, Lorenz, Mathias et Switch (rocade est, sortie Rillieux-la-Pape puis direction Sermenaz) pendant que la Marquise graissera nos rotules en house luxueuse avec From Disco to Disco et les agents de Solid Disques, Dr D-sko et Jérôme Kell. Enfin, les fans de treillis s’entraîneront au Wake Up ! Military Issue du Fridge avec D-troy et le Doc en résidence pumpin house.

0 comments on “AmourableAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*