Disco 2001 (tout sur la nouvelle saison clubbing)

Mis à part l’ouverture du Ninkasi Kao (l’officielle a lieu les 28 et 29 septembre prochain), a priori rien de nouveau dans la nuit locale. La brasserie de Gerland se gonfle d’une salle de 600 personnes et programme djs et concerts (les premiers annoncés sont un tantinet tristounes).


Ça, c’est pour le vrai nouveau. En arrière-salle, quelques lieux existants changent de main : Le Fridge, après trois gérances différentes en deux ans, se trouve dirigé par un nouveau mastodonte de la nuit lyonnaise, L’Alibi. Cette discothèque traditionnelle des quais de Saône s’occupe du Fridge depuis la fin de ce printemps et a « renvoyé » Indépendance hors du Space en partenariat avec une de ses voisines de Saint-Jean, Le Show-biz. Au niveau programmation, Le Space n’annonce rien de nouveau tandis que le Fridge joue la carte du club sexy et gay (Factory-Wake Up). Autres passations de pouvoir : L’Ambassade se refait une beauté et rouvrira début octobre sous la direction du Hot Road pour continuer à cultiver une ambiance housy et cosy. Même chose pour le Village-Club, le fleuron du gay-clubbing local : ce dimanche sera la dernière du club follement géré par Patrick et Maya. Il fermera ensuite pour un petit relookage et redémarrera le 9 octobre. On murmure que cet antre de la fête aurait été cédé pour près d’un million de francs à un trio parisien. Outre le gros succès estival du nouveau Cap Opéra (place Louis-Pradel), les établissements gays continuent à grappiller les pentes : le sex-club Brick System ouvre, le 28 septembre, un nouveau bar, LAX (2, rue Coysevox, anciennement Le Temps Réel) plutôt axé « bar-à-baise » pour les chauds lapins. En fooding, le bruit court que Le 115 se transformerait en concept « latino » à l’instar du lamentable mais fracassant Barrio Latino pour nouveaux riches parisiens. Dans les ragots qui perdurent (lire Lyon cap’ n° 290) les murs du Fish auraient changé de main (mais pas la gérance de Dominique Laffoy) tout comme ceux de son voisin, Le Bateau Blanc, seraient à vendre (à confirmer). Enfin, La Marquise restera péniche toute la saison et la transformation de citrouille dodue et délicieuse en carrosse pluridisciplinaire devrait se faire au début de l’été 2001. Cette nouvelle configuration nocturne en place, en attendant les quelques retardataires à venir, il ne reste plus qu’à tester ce nightclubbing 2000-2001.

0 comments on “Disco 2001 (tout sur la nouvelle saison clubbing)Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*