Bonne nouvelle du bureau.

Je fais partie des « privilégiés » qui bossent pendant les quinze prochains jours. En temps réduit mais qui travaillent quand même. Même que j’ai droit d’être présent la journée du 24. C’est bien car cela m’évitera de plonger. En fait, en suite de la rupture avec Mr Bone, j’ai essayé la compensation par le sexe (le plus facile à priori) qui n’a pas marché du tout et très très rapidement. Puis la compensation par l’alcool (le plus destructeur) qui a tellement bien marché que je me suis fait peur. Puis, j’ai compris que le travail est la seule béquille qui me convenait. Même si je déteste le travail. Mais il aide à ne pas penser.

0 comments on “Bonne nouvelle du bureau.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*