Croire en rien.

Je ne crois en rien. Il s’avère que ma mère avait acheté un emplacement dans le cimetière du village où nous habitions. Le truc familial prévisionnel. Mon père fut enterré là et « il » sera surement le seul dans le truc bétonné. L’endroit est assez moche avec une cloison de cyprès pour bien borgner les morts de la vie du reste du village. Je n’y vais jamais. Ma mère fut enterrée dans le caveau familial des grand parents mater à 20kms du corps du père. Un choix, une erreur, fait avec ma soeur dans la précipitation post-mortem et sur insistance familiale. Mais l’endroit est chouette, bancal, sur un terrain en pente avec vue sur les prés, une petite forêt. J’eu pris l’habitude de venir m’y asseoir, dos au caveau, fumer des Merit et regarder le paysage. Tranquille entre deux mémés avec des bouteilles Cajoline, en guise d’arrosoirs, en train de maintenir les bouquets en fleurs.

0 comments on “Croire en rien.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*