Sur Fukushima (2).

Dans le débat un peu surréaliste français autour de la politique « nucléaire », largement défendue par tous, à aucun moment les branques de l’UMP ne ressortent le machin « Grenelle de l’environnement ». A aucun moment, ils ne se posent la question du comment économiser l’énergie, du comment construire, produire, se déplacer, travailler en tirant moins sur les turbines dangereuses : il y a tellement de gaspillage qui, sans planer dans la fermeture totale de toutes les centrales nucléaires du pays, pourrait être évité. Tant de « normes » ou « contraintes », d’« éducation » qui pourraient être acceptables par tous. Mais non, rien. Nos politiques nationaux sont des nombrilistes électoralistes.

0 comments on “Sur Fukushima (2).Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*