Sur les cantonales de ce dimanche et l’écologie.

Ce sont les départements qui gèrent les collèges (bâtiments, entretien et certains personnels) en France. J’ai travaillé trois ans pour un collège flambant neuf et je vis face à un collège fraîchement rénové. Ce qui m’étonne dans ces deux établissements en sortie de chantier, c’est qu’à aucun moment les types du département se sont dit « tiens, et si on imposait un peu d’écologique dans l’appel d’offres auprès des architectes ? » Parce que, finalement, un bout de mur végétalisé ou quelques panneaux photovoltaïques dans un établissement scolaire, même s’ils ne servent à peu de chose, permettraient, au moins, de vulgariser les énergies alternatives auprès des kids. De les éduquer. D’impulser un espérable « je veux une maison avec des panneaux solaires comme à l’école ». D’où l’importance, locale, de ces élections. Je ne pense pas que les mecs de droite aient le soucis de l’écologie. Ils ont trop d’histoires avec les bétonneurs, l’industrie du BTP lourd.

0 comments on “Sur les cantonales de ce dimanche et l’écologie.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*