Mon immaturité et ma stupidité.

La vie est incertaine. Plus on exige d’elle, plus elle nous déçoit. Moins il y a d’attaches, d’affects, plus de chances devrait-on avoir de ne pas être malheureux, de ne pas souffrir. Il me faut grandir et apprendre que seule ma gueule est importante, que la naïveté de penser que les autres tiennent à moi pour ce que je peux être et non pour ce que je peux leurs donner (sous quelque forme que se soit) est une preuve supplémentaire de mon immaturité, de ma stupidité. Je fieraçais en revendiquant une certaine naïveté parce que j’étais convaincu que celle-ci me protégeait de la sclérose, du cynisme. Or je vis dans un monde de cyniques qui ne font que jouer avec ma naïveté. Même mes plus proches se sont moqués de moi. Quel idiot.

0 comments on “Mon immaturité et ma stupidité.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*