Sur les dérives idéologiques qui puent.

Je suis heureux de la vidange faite par France Télévision des deux puants officiants chez Ruquier. Comme je fus heureux que Lars Van Trier ait été éjecté de Cannes. Comme je fus heureux que Galliano ait été limogé. Je me pose cependant la question sur mon niveau de tolérance et, de facto, sur un penchant à une forme d’attaque de la liberté d’expression de chacun. Mais je me rassure. Les bâtards de réacs qui attaquent les gays, les acquis des femmes ou ceux qui donnent explicitement autorisation à la « masse » de proférer des propos racistes, antisémites, fachos quoi, ont une place énorme dans la société actuelle. Faire tomber quelques unes de ces têtes crades ne nous fait pas de mal. Du bien même. Parce qu’à force de tout tolérer, le risque de tolérer l’intolérable deviendra presque « normal ».

0 comments on “Sur les dérives idéologiques qui puent.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*