Dérangé.

Par cette période de travaux partout en ville, je regarde les ouvriers en allant au bureau sur le vélo. Je regarde la tête des mecs. Il y en a un d’ailleurs très « pue du cul » sur le chantier du tramway au niveau de la Manufacture des Tabacs. Puis je regarde leurs chaussures. Pas par un fétichisme quelconque. Mais parce que Mr Bone, en tant que charpentier, se plaignait tous les trois mois de ne pas avoir les bonnes chaussures de sécurité pour aller sur les toits. Il se plaignait tout le temps (un des points commun que l’on doit certainement partager). Donc il changeait de chaussures souvent pour son taff. Je me rappelle un samedi matin où nous nous sommes rendus dans un magasin spécialisé « BTP » et il a du essayer au moins sept paires de pompes. Ensuite, la vendeuse lui a montré les tenues robustes. Il a essayé. Sortait de la cabine d’essayage en rigolant. Nous ricanions pas mal.

0 comments on “Dérangé.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*