Comment mourir sans se louper ?

Mon père a opté pour la pendaison volontaire. Et, sans savoir comment cela s’est passé (est-il monté sur une branche de l’arbre, la corde au cou, pour se balancer ? a-t-il placé un objet à hauteur d’homme puis l’a fait tomber ? Je ne le saurai jamais), il ne s’est pas raté. Ma mère n’a pas opté pour le crash routier mais en a été victime. Et le camping car qui a buté la 405 blanche dans un virage d’une Nationale a bien fait son travail. Nickel, net, morte sur le coup. Et moi alors ? Je ne sais pas. Je voudrais une mort immanquable. Un truc qui ne fait pas mal. Le flingue sur la tempe me plait bien.

0 comments on “Comment mourir sans se louper ?Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*