Océan charnel.

Lorsque j’étais kid, vivant dans le Périgord, mes parents nous emmenaient régulièrement en week-end ou en vacances au bord de l’Océan. Souvent à Royan ou à l’île de Ré. J’ai souvenir de cette époque en deux images : le voyage en voiture où, avec ma soeur, nous étions plus qu’insupportables avec nos « c’est quand, qu’on arrive ? » et des balades matinales à marée basse à faire les cons pendant que les parents ramassaient des coquillages. Plus tard. Bien plus tard, je suis allé quasi annuellement voir l’océan. Un premier amour dont les parents vivaient à Biarritz dans une maison fabuleuse près du golf. Un second avec lequel nous avions fait une virée jusqu’à Bilbao. Le dernier, Mr Bone, qui vivait à Brest lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois. Qui était parti une année en tant que matelot sur un trois mats autour du monde. Qui aimait autant l’océan que je l’aime. J’adore l’Océan. L’Océan me manque terriblement.

0 comments on “Océan charnel.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*