Deuil.

Hier soir, j’ai discuté avec David Bolito sur ma vie. Je lui ai raconté une scène de ma fin de journée : je roulais sur le vélo rouge près des marches des Terrasses de la Guillotière. J’ai aperçu un homme assis et la tête plongée dans la lecture de « L’Equipe ». Mon coeur s’est mis à battre très vite parce que j’ai cru que c’était Mr Bone. Je me suis posté à trois ou quatre mètres en attendant que l’homme relève la tête afin de voir si c’était celui qui a disparu volontairement, effacé (tenté d’effacer car je retrouve quelques informations sur le net) toutes traces de ce qu’il vivait depuis trois ans. L’homme a relevé la tête. Et ce n’était pas lui. J’expose à David cette impression d’avoir sur les bras un mort mais qui n’est pas mort. Juste un amour qui s’est volatisé. Que je voudrais l’apercevoir là où il vit ou là où il travaille. David me pose une question à laquelle je n’ai pas de réponse, à laquelle je ne sais pas répondre : « Et si tu le vois aujourd’hui, qu’est ce que cela pourra changer dans ta vie ? »

0 comments on “Deuil.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*