Mauvaise foi.

J’ai un peu tout lu aujourd’hui sur ma timeline Facebook concernant la mort de Steve : Ceux qui mettent le traditionnel « RIP » au dessus d’une photo chopée sur Google (comme ils le mettront lorsque Giscard sera mort et les suivants, et les suivants). Ceux qui sont dans une forme d’idolâtrerie brute. Ceux qui gueulent parce qu’ils aiment bien gueuler pour se singulariser. Et ceux qui gerbent en prenant le mauvais côté de l’empire Apple (tout aussi caricatural que ceux qui le vénèrent uniquement parce qu’ils ont découvert l’Iphone). J’ai lu les posts en rapport avec les conditions de fabrication du matériel d’Apple par Foxcom (Les gars, vous pouvez sortir les dossiers sur les merdes produites, et que vous portez, pour Adidas, Zara et les autres ?). J’ai lu le sommet du marketing que peut développer la Pomme : Et alors ? C’est emmerdant que le capital puisse faire rêver et offre de bons produits et de bons services ? Si oui, beh, luttez contre le capital plus activement (dèjà en vous éjectant de FB). Aujourd’hui, par exemple, j’ai acheté un paquet de tabac chez un buraliste. La femme qui m’a servi m’a rendu la monnaie en faisant claquer la pièce de 20 centimes sur sa banque sans même me regarder. En disant, en automate, les yeux tournés vers sa vitrine : « Merci, au revoir ». Je préfère, et de loin, une World Compagny qui formate ces employés à être polis et serviables que le commerçant du coin qui est souvent infect dans son attitude. Il y a une exigence chez Apple qui devrait être imposée chez les beaucoup plus petits. Je ne sais pas si Jobs restera dans l’histoire comme un visionnaire de l’informatique. Mais, en terme de management, il existera sûrement un jobisme. Parce que devenir la plus grosse boîte du monde avec un tel niveau d’exigence en terme de qualité des produits, de communication et une telle culture de l’entreprise (qui passe évidemment par une forme de dictature), ce n’est pas si fréquent dans notre société du fric. Donc, au delà, de mon histoire avec Apple et Mac, oui, cette mort me rend bizarrement admiratif.

0 comments on “Mauvaise foi.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*