Sur la taille de ma bite.

L’autre jour, un type sur Grindr me demande « Tu es monté combien ? » Pour mes friends non initiés au webcruising gay, comprendre « Combien mesure ton sexe ? » Je réponds : « Je ne sais plus ». L’autre enchaîne d’un écrit moqueur : « Tu as des pertes de mémoire ? » Je lui explique alors que j’ai du mesurer ma bite à un âge où l’on doit la mesurer afin de savoir si on est à peu près normal et avant que l’on en voie suffisamment d’autres pour savoir dans quelle moyenne on se situe. Mais que depuis, je n’ai pas gardé le nombre en tête parce qu’il n’est pas nécessaire pour refaire ses papiers d’identité. Ma réponse a du vexer l’abordant puisqu’il m’a zappé. Je trouve ce type de questions tellement con. A la limite, il m’aurait demandé si j’avais une belle queue ou bandais dur (et non mou), ok, cela aurait pu avoir de la pertinence. Mais là, « Tu es monté combien ? » Navrant.

0 comments on “Sur la taille de ma bite.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*