Queyras.

Mr Bone a travaillé pendant six mois comme charpentier dans le Queyras, à Molines. Il louait un appartement dans un chalet, un truc hideux tout en boiserie. J’allais le voir pratiquement tous les week-ends à rallonges (vu que mon taff de journaleu ne m’obligeait pas d’être présent quelque part). J’ai aimé le Queyras, ses lumières, ses cieux, ses marmottes, ses paysages à rester comme un con figé et se dire « Putain, c’est beau ». Je n’ai jamais aimé les commerçants du Queyras, des connards qui ne voient l’être humain plus que comme un « touriste ». Mais je garde des souvenirs merveilleux de cette région où je pense que je ne pourrais plus mettre les pieds.

0 comments on “Queyras.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*