Broken brain (2/2).

Sur mes trois histoires d’amour « sérieuses », j’ai essuyé les plâtres familiaux : deux d’entre eux ont fait leur coming out en ma compagnie. Le premier moins délicatement que le dernier, Mr Bone. Ses parents ne savaient rien de son homosexualité. On se trouvait dans le pays basque en vadrouille. Nous nous étions invité chez ses parents, un week-end. Ces derniers habitaient une superbe maison près du golf de Biarritz. Des personnes vraiment gentilles. Et nous voilà à la tablée familiale (mère, soeur, mari et gosses de la soeur). J’étais très géné. Encore plus lorsque sa mère dit à son fils, à mon amant : « J’ai préparé la chambre du bas pour ton ami Gaspard » et que l’autre a répondu : « Maman, Gaspard est mon ami-ami, nous dormirons ensemble ». Je ne savais plus où me foutre à cet instant. La mère me regarda brièvement. Puis nous salua précipitemment. Le lendemain matin, je me suis retrouvé dans la cuisine avec elle. Elle était charmante mais je sentais une gène partagée. Autant elle que moi ne savions quoi nous dire. Et l’autre n’était pas là pour détendre l’atmosphère.

0 comments on “Broken brain (2/2).Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*