Crimes nocturnes.

Lorsque j’étais kid, ma mère nous emmenait chez nos grands parents souvent le dimanche. Le soir, après le dîner, nous roulions sur les routes de campagne pour rentrer dans notre grande maison, une bâtisse en forme de U beaucoup trop grande pour trois. Lors de ce trajet nocturne, le grand jeu de ma mère au volant était de foncer sur les lièvres qui traversaient la chaussée afin d’en buter un et de l’embarquer dans le coffre de la voiture. La manoeuvre ne marchait que rarement. Cette chasse-à-roues nous amusait beaucoup, ma soeur et moi. Les paysans sont souvent cruels.

0 comments on “Crimes nocturnes.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*