Comme dans un mauvais film porno.

La nuit dernière, je me suis fait un bordel pour fêter le St Tapiole Day. Je n’avais pas de libido particulièrement développée. Juste que je voulais faire un truc avec mes consexués. Comme un bar, c’est cher pour se mettre sa race et que la musique de merde, j’en avais déjà mangé toute l’après-midi, je me suis dit qu’un bordel était la bonne solution. Ainsi je me suis retrouvé à me faire tripoter, sucer par des hommes entre deux couloirs obscurs ou une backroom. Un petit était très gentil et serviable. Le hic est qu’il portait un parfum abominable (mes consexués aiment les parfums cheap ou américains qui puent énormément). Sinon, il a tout bien fait comme je lui ai demandé. Un autre, une sorte de dindabarbe chaudasse, qui n’arrêtait pas de pousser des petits bruits idiots, m’a complètement fait débander. Je n’aime pas les petits bruits ou mots que l’on peut entendre dans un mauvais film porno. Ca ne sert à rien et c’est ridicule. Que lorsque l’on baise, on puisse faire du bruit, pas de soucis. Mais que dans des préliminaires, on fasse sa chiennasse, ca me coupe tout direct.

0 comments on “Comme dans un mauvais film porno.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*