Pas ma place.

La gestion d’une succession pose toujours des problèmes. Le principal est que chacun à son idée et, pire, ses objectifs ou ses intérets. La première fois où j’ai trinqué fut pour la succession du grand-père mater. Ma grand mère voulait vendre la maison et j’étais d’accord. D’autres pas. Etant co-héritier avec ma soeur de la part de ma mère, les autres ont vite considéré que l’on était des ayants droits de seconde zone. Limite que cela n’était pas normal que l’on hérite de la part de notre mère. Les vivants peuvent être de véritables charognards de cercueils. Je ne voyais cependant pas la situation ainsi : le droit français est ainsi fait qu’une mère héritière morte, ce sont ses enfants, nous, qui prenions le relais. Dès lors, lorsque soeurs et frères de ma mère voulurent me mettre sur la touche dans la succession, je leurs fis signe que cela n’est pas sensé se passer ainsi. Que, si je suis tout à fait d’accord pour que la grand’ma vende la maison, je souhaite que l’on m’informe de là où en est le dossier, les estimations, les offres, etc.. Cela ne s’est évident pas passé ainsi. On m’a juste envoyé une procuration au nom de la grand’ma pour dire que je signais tout ce qui serait décidé. Je n’ai pas signé et cela a été interprété comme un refus de vente de ma part. Bien pratique, finalement, pour se séparer d’un héritier qui veut juste être mis au jus. Depuis cette histoire, je n’ai plus de nouvelles de ma grand’ma mater et j’ai cru comprendre que les six autres s’étaient entretués, chacun faisant la gueule à un autre pour x ou y raisons. Ma soeur dans tout ça ? Elle, elle s’en foutait. Il n’y avait pas suffisamment de thunes en jeu pour que cela l’intéresse. J’ai l’impression que la vente de notre maison qui semble imminente va donner lieu à des nouveaux fights. Mais quelque part, je me demande si ce n’est pas une bonne occasion de rompre définitivement avec ma WASP de soeur : je l’aime mais qu’a t elle fait pour moi ? Lorsque j’ai fait mon coming out, sa première réaction fut « tu seras malheureux toute ta vie ». Lorsque j’étais heureux avec Mr Bone et que je lui mailais des photos, elle répondait en faisant comme si je vivais seul. Jamais un seul mot ou salut pour Bone (ce que faisait toujours ma grand’ma pater en fin de lettre « Tu embrasses Bone pour moi »). Maintenant malheureux et souvent dans la merde, elle ne me regarde même pas. Ca sert à quoi une soeur comme ça ?

0 comments on “Pas ma place.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*