Plaisant.

Hier, j’ai eu des nouvelles d’un amant parisien d’il y a quelques années. Je l’avais méchamment maté au Cox. Puis revu, quelques heures plus tard, au Duplex avant de le coller à une Otra Otra. La poursuite avait fini chez lui en after de La Boule Noire. Un mec qui pue le cul et va au Duplex puis à Otra Otra, cela ne devait pas être un mauvais numéro. Et cela ne fut pas un mauvais numéro. Je ne sais plus pourquoi, nous nous sommes perdus de vue après un café pris, dans l’après midi, à Beaubourg. Juste que c’est un amant que l’on oublie jamais. Qui revient. Mais que je ne tiendrai pas. Les amants impossibles sont peut-être les meilleurs.

0 comments on “Plaisant.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*