Voilà un nouvel immeuble totalement blindé.

L’entrée dans le hall de mon immeuble était, jusqu’à présent, assez facile : Il suffisait de foutre un petit coup d’épaule sur la porte pour pouvoir faire sauter le crochet de la serrure et entrer. Ce qui fait que, parfois, je retrouvais quelques bouts de cigarettes déchirées (des fumeurs de joints avaient du faire une pause) ou récemment, un SDF qui dormait au niveau d’un entre-étage. Tout cela est fini suite aux deux fracassages, en un mois, du local commun (qui m’ont valu le vol de deux vélos – le rouge puis le bleu – ). Ce matin, une entreprise nous a installé un système à badges et plus personne ne peut entrer tellement le verrouillage électrique est costaud. Je ne sais que penser de ces mises en sécurité galopantes des immeubles, plus généralement, des habitations. Il y a un charme certain à pouvoir entrer dans un immeuble et souvent accéder à des curiosités d’urbanisme dans des cours ou des cages d’escalier. Il y a une excitation à pouvoir faire des choses « interdites » ou « impudiques » dans un hall d’immeuble inconnu. I y a aussi, hélas, la possibilité offerte à une personne qui crève de froid l’hiver de se poser dans un coin abrité pour une heure ou une nuit. Aujourd’hui, tout est bien en voie de ne plus être possible.

0 comments on “Voilà un nouvel immeuble totalement blindé.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*