Pas ma veine.

J’ai fait un plan cul très cool. Avec un homme que j’avais plusieurs fois croisé dans des bars ou soirées. On avait baisé ensemble, il y a plusieurs années. C’était amusant, ce soir. Jusqu’à l’après-baise et l’après-douche (j’aime beaucoup prendre des douches avec mes amants). Jusqu’à ce qu’il se lance dans la flatterie, pas la gentille et polie, mais la vraie flatterie. Dans le genre, pour le sexe : « Avec toi, je n’ai pas besoin de Poppers : je suis prêt à perdre la tête lorsque je te regarde » et, pour l’humain : « Je vois bien dans ton regard que tu es un type vrai, un qui parle autant avec ses yeux qu’avec sa voix ». Puis, on discute. Puis, je me sens de plus en plus mal à l’aise parce que je n’ai aucune confiance en moi, que je ne comprends pas pourquoi ce type me dit que je suis un type bien alors que je suis convaincu d’être un pauvre mec dans l’isolement permanent et dans l’appauvrissement intellectuel et de vécus. Je le raccompagne jusqu’à la porte d’entrée de l’appartement et veux qu’il se taise, qu’il parte. Je pense me faire un autre plan cul mais, celui-ci, avec un type muet, si possible.

0 comments on “Pas ma veine.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*