Moyen Age.

J’ai entendu la Parisot, ce matin. Elle est à bloc pour un dérèglement total du marché du travail avec, évidemment, plus de flexibilités (de temps de travail, de salaires). Je ne comprends pas tout sur le comment tourne l’économie de mon pays. Je croyais savoir que le gros des offres d’emplois était fourni par les PME. Ces mêmes PME sont dépendantes du bon vouloir des grosses sociétés qui n’emploient plus et préfèrent sous-traiter aux PME. Soit une grosse société, qui a plus les yeux rivés sur le cours de son action en Bourse que sur les investissements en recherche et innovations, s’arrange avec la flexibilité de ses petites PME qui elles-mêmes vont devoir demander de l’ultra-flexibilité à ses employés. En tirant un trait droit, on peut dire que la grosse entreprise, qui se contrefout de l’emploi, veut mettre au pas tout le monde avec des conditions de travail et de vie exécrables. Et si on prenait le problème à l’envers ? Si on exigeait que les grosses sociétés qui rémunèrent plus leurs actionnaires qu’elles n’investissent crachent au bassinet, donne un gros chèque afin de favoriser les petites entreprises novatrices, la formation, la recherche ? hein ? C’est con, ce que j’écris là ?

0 comments on “Moyen Age.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*