HAINE.

Je suis né en 1970. Un gosse post 68 sans en voir le changement supposé. Quand j’étais ado et convaincu qu’il y avait un truc qui « clochait » dans ma sexualité, je me suis pris en pleine gueule la « génération sida » superposée à toutes ces crasses que j’entendais au quotidien sur les pédés. Je me tapais des émissions sur les malades pédés dans tous les sens du terme : malades physiques frappés par le sida et pseudos malades psychiques, déviants, tarés (parce que seulement « pédés »). Epoque super facile pour passer à l’acte, pour vivre sa sexualité, hein ? Et j’ai vécu ma sexualité. Pas forcément facile à accepter par moi-même d’abord et à faire accepter par les autres, ensuite. De ce parcours « identitaire », j’en ai gardé cette conscience, cette volonté de me battre, d’ouvrir ma gueule sur l’homosexualité, sur ma santé, sur mes non-droits, sur mes ennemis (sans paranoîa). Aujourd’hui, tout ce qui se passe autour de ce projet de loi sur le mariage pour tous me débecte. Cela ne me surprend pas parce que je n’ai jamais cru que la société avançait aussi vite que le commerce et les médias voulaient me le faire croire. Je m’en fous du mariage pédé. Totalement. Je trouve cela tellement normatif comme désir, tellement « commun » qu’il y a quelques mois, je disais « ça peut attendre ». Finalement, aujourd’hui, je crois que cela ne peut pas attendre. Juste pour faire chier, pour emmerder tous ces homophobes et ces lâches qui se taisent. Je ne vois pas pourquoi je serais encore un sous-homme et pourquoi, mon voisin pédé aussi con et normatif soit-il n’aurait pas droit à ce qu’un couple hétéro aussi con et normatif soit-il peut avoir depuis des décennies. Encore une fois, je m’en fous de tout ça. Je crois avoir la prétention qu’avec une sexualité particulière, je n’ai pas besoin d’un mariage à la con. Je crois avoir la prétention que je pourrai, un jour, vivre une histoire amoureuse particulière qui n’aura pas besoin de ce « standard » pour exister et s’épanouir. Mais pour LES AUTRES (et aussi pour moi en tant que pédé simplement), je ne supporte pas ce qui se passe en ce moment dans mon pays. Vous comprenez ? Ou vous ne pouvez pas comprendre ? Ou ne voulez pas comprendre ?

0 comments on “HAINE.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*