Une tête à porter le chapeau.

J’ai une nouvelle casquette pour l’hiver (photo). Hier soir, je la portais au Transbordeur. Je dansais, sans le chercher, devant un kid qui me souriait. Sans prévenir, il m’enleva ma casquette, retira son bonnet et fit l’échange sur nos têtes tout en continuant à danser. Contrairement à certaines personnes qui, lorsqu’elles sortent en soirée avec un couvre-chef, considèrent que ce dernier fait partie intégrante de leur look, qu’il ne faut surtout pas y toucher sinon tout leur paraître s’écroule, cela ne m’a pas du tout géné, cet échange. J’aime les chapeaux et, sans me soucier d’une question d’hygiène, cela me plaît d’échanger ou d’essayer. Au bout d’une dizaine de minutes, le type me rendit ma casquette, me prit par l’épaule : « Tu es cool, mec. Quel est ton prénom ? Moi, c’est Denis ». Et l’on trinqua. Ce petit instant m’a rassuré sur ma capacité permanente à toujours attirer les danseurs sur une piste. Je ne sais pas ce qu’il y a sur ma gueule (à part le couvre-chef) mais j’ai toujours sympathisé sur un dancefloor. Il y a toujours eu deux ou trois personnes qui dansent avec moi, me parlent, me sourient. Je dois avoir le don d’aimanter les music lovers.

0 comments on “Une tête à porter le chapeau.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*