Le pourquoi.

Je mets énormément de coeur et d’énergie dans cette histoire du « droit pour tous », du mariage pédé et de ce qui va avec, de tout ce qui va avec (adoption et PMA inclus même si je n’ai pas d’idées bien arrêtées la dessus – mais tant qu’à se battre autant se battre pour tout une seule fois que plusieurs -). J’y mets du coeur alors même que mon quotidien est des plus lamentables socialement et économiquement parlant. J’y mets du coeur parce que je suis de ces mecs qui ont, comme on dit, une « conscience politique ». Le mariage pédé ? J’en ai rien à battre. Je suis suffisamment déviant pour ne pas avoir à me poser la question sur ce truc débile. Par contre, je veux que les personnes qui ont la même sexualité que moi puisse le faire si ça leurs dit pour x ou y raisons, de bonnes ou mauvaises raisons (ce n’est pas à moi d’en juger) : faire comme papa et maman pour se légitimer ? se marier pour les avantages financiers ? Autres ? Je m’en fous. Qu’ils puissent faire comme ils veulent. Or, ils ne font pas comme ils veulent. Certain(e)s peuvent me balancer à la gueule : « Ah, Gaspard, oui, je comprends, tu es pédé donc voilà ». Voilà quoi ? Voilà, rien du tout. Je me bats pour ces droits, depuis trop longtemps réservés à des seuls autres, comme je me battrais si on osait lever le droit aux femmes d’avorter ou de travailler, comme je me battrais si cette gauche molle avait les couilles de poser sur la place publique le droit de vote des personnes étrangères qui vivent sur notre sol depuis des années et n’ont pour seul droit que de payer des impôts et fermer leurs gueules civiquement parlant. Je peux comprendre qu’il existe des personnes dont les seules préoccupations sont de savoir « Est-ce que mon train va être à l’heure ? », « Quand la régie de l’immeuble va-t-elle réparer l’ascenseur ? » ou « Pour qui voter afin de payer moins d’impôts ? » Je comprends ce nombrilisme totalement dénué de conscience collective. Je ne fonctionne hélas, tant mieux, pas ainsi. Et je ne m’en porte pas plus mal, pour le coup.

0 comments on “Le pourquoi.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*