Autre époque.

Sonar Festival est en promo jusqu’au 15 janvier : 150 euros. Trop cher pour moi. La première fois que j’y suis allé en tant que journaleu, c’était un peu la grosse nouveauté pour moi. Le système d’accréditation « Presse » et « Pro » de la Mecque était déjà super bien huilé : on arrive, avec son passeport et la lettre d’accréditation, dans une grande salle avec des rangées de personnes derrière un ordi. On s’assoie devant un cul d’ordi surmonté d’une webcam. Le préposé à votre accréditation vous demande de sourire à la webcam, vous rend passeport et lettre puis vous demande d’aller en fond de salle. Là, une personne sort votre badge plastifié avec la photo la plus horrible que vous ayez vu de vous. J’ai fait la manoeuvre deux années consécutives jusqu’à ce qu’ils décident que j’étais un habitué qui n’avait plus besoin de poser, la gueule toute mal mise. Dès lors, ils me filaient direct une enveloppe avec mon badge flanqué de la même photo. Sauf que tout ne collait pas super bien : la dernière photo prise et « officielle », j’avais une moustache. Et, au présent, j’étais barbu. Je leurs ai signalé que je voulais, de nouveau, poser devant la webcam. Ils me firent comprendre que je devais arrêter de faire ma princesse. Que c’était bon, j’étais un connu ici. Ok. Je me suis donc trainé un badge de moustachu pendant plusieurs éditions alors que j’étais devenu barbu.

0 comments on “Autre époque.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*