Retour (Edward Hopper).

L’expo d’Edward Hopper au Grand Palais est superbe malgré quelques aquarelles de paysages qui ne m’ont pas parlé voire pas parlé du tout et un nombre de visiteurs impressionnant qui contraint l’envie de se poser devant une oeuvre. Son travail sur les maisons m’a captivé. Il y a un traitement assez répétitif de la lumière dans ses tableaux : un point lumineux, pas naturel et excessif, qui occupe une partie de la composition et attrape le regard automatiquement. De ce point accentué, les yeux tournent autour et c’est magique. Une très belle expo. Petit accro : je me suis fait choper par un surveillant en train de prendre une photo. Le type, assez gentil, me dit : « Monsieur, je vais vous demander d’effacer la photo que vous venez de prendre ». Je lui souris et lui dis que « oui, je vais l’effacer ». Il semble insister pour que je l’efface devant lui. Or, mon album photo d’Iphone contient quelques photos de bites ou autres envois de types sur sites pédés que je n’avais pas forcément envie de montrer au surveillant. Ainsi, je lui ai fait comprendre que « oui, j’allais effacer une photo » mais pas maintenant. Il a finalement cédé et a fini par me lâcher.

0 comments on “Retour (Edward Hopper).Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*